Mystère

vendredi 10 juillet 2009
par  P. Pierre de Couëssin
popularité : 9%
0 vote

Voila un mot très mystérieux !
Toute personne est mystère.

Même dans le couple le plus uni, dans l’amitié la plus profonde, il y a des zones d’inconnaissance et, parfois, d’incompréhension.
Le signe qu’un couple s’affermit toujours, qu’une amitié s’approfondit encore, c’est qu’il y a de la parole, de l’écoute, et aussi un grand respect de l’autre comme il est. En un mot, il y a accueil de l’autre et, dans cet accueil, il y a – il y aura presque toujours – une part de « mystère ». L’autre est toujours autre.

Il n’y a de progrès dans la connaissance mutuelle que par révélation. Révéler veut dire soulever un voile, ouvrir une profondeur, permettre à l’autre d’entrer dans cette profondeur.
Pour que tu me rejoignes dans le profond de moi-même, il faut que je soulève le voile du profond de moi-même. Pour que je te rejoigne dans la profondeur de toi-même, il faut que tu soulèves le voile sur le profond de toi-même.

Pas de révélation sans amour.
Pas d’amour sans révélation.

Le secret de Dieu, le fond de Dieu, le mystère de Dieu lui appartient et, comme notre Dieu est Amour, il fait la confidence de ce qu’il est, de ce qu’il fait, de ce qu’il veut.
Mais Dieu ne peut pas faire qu’il ne …. L’Infini, l’Au-delà de tout, l’Invisible, l’Imprévu, l’Incompréhensible.
Cependant, attention ! Dieu n’est pas un théorème compliqué, une énigme froide. Que nous ne puissions l’atteindre de nous-mêmes ne veut pas dire qu’il se protège derrière un mur. C’est tout le contraire !

Il est Infini mais nous n’avons jamais fini d’aller vers Lui et, d’ailleurs, c’est lui-même qui nous attire.

Il est Insaisissable et, pourtant, il se laisse, en quelque sorte, « toucher ».
Il est Invisible et, pourtant, Il nous donne de « voir » quelque chose de lui.
Il est Incompréhensible et, pourtant, par son Esprit, il nous donne accès à sa Présence.
Vous le voyez, le Mystère (je mets une majuscule pour bien dire que je parle de Dieu) n’est pas comparable à l’obscurité de la nuit, plutôt à la clarté du soleil, lumière éblouissante qu’on ne peut regarder en face mais qui éclaire tout autour de lui.
Encore une fois, le Mystère n’est pas un mur sur lequel on bute mais un océan dont on prend conscience dans la mesure où on s’immerge dans son immensité.

Un mot encore. Le Mystère n’est pas contre la raison. Au contraire ! Plus la raison cherche, plus elle trouve mais ce qu’elle trouve dévoile quelque chose d’encore plus grand. Là, la connaissance intellectuelle s’arrête si elle n’est pas relayée par une autre connaissance, la connaissance du cœur et d’un cœur qui aime. Jésus avait dit : « Je te bénis, Père, d’avoir caché cela aux sages et aux habiles et de l’avoir révélé aux tout petits. » Et aussi : « Heureux les cœurs purs car ils verront Dieu. »
C’est vrai, il y a des tout petits qui voient plus loin dans le Mystère que certains théologiens.

La créature la plus éclairée par le soleil/Dieu c’est Marie. Et nous voici prêts à aborder le mystère de Marie et, très concrètement, les mystères du Rosaire.
Le Rosaire, les cinq dizaines de chapelet ou, tout simplement, des Je vous salue Marie égrenés au long des jours, au gré des circonstances. Merveilleuse prière qui a déjà une longue histoire. (ce sera prochainement sur ce même site)

Père de Couëssin
Recteur du Sanctuaire


Commentaires

Bouton Facebook Bouton Dailymotion Bouton Ustream Bouton Contact image Jésus

image Noel
Bannière denier

Les visiteurs viennent de...

Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois